Burundi Insider Series : Lies and Manipulation. The affair between a small country and genocide.
 

Bonne Année 2017

Burundi-Forum
| Accueil

Tom Perriello semble préparer pour le Burundi un scenario à l’irakienne. Puisque tous les scenari pour le changement de régime ont échoué. il faut se dévoiler. On brandit la menace qui n’en est pas une, on crée l’incident pour la légitimer puis on intervient.

Le contingent burundais est très apprécié par la population somalienne

Accompagné par le chargé des opérations du Contingent burundais, le chef de service Civilo-militaire(CIMIC) et l’adjoint au chef de service des entrainements, le commandant du secteur 5 de l’Amisom, le Général de Brigade Vénuste Nduwayo a effectué ce Lundi une visite de travail à Jowhar Town la capital de l’Etat de HirShabelle où il a rencontré le Vice- Président de ce nouvel Etat . Au menu de leurs échanges figuraient l’évaluation de la situation sécuritaire, l’état des activités CIMIC et des entrainements militaires des troupes de l’Armée Nationale Somalienne.

Dans son mot d’accueil, Ali Hussein Abdullah, Vice- Président de l’Etat de HirShabelle a dit qu’il est satisfait de la situation sécuritaire qui prévaut actuellement dans cet Etat et de la franche collaboration qui caractérise les institutions administratives, sécuritaires et la population somalienne avec les forces de l’Amisom prestants dans le secteur 5. Toutefois, quelques incidents dues aux attaques par des IEDs des AS sont quelques fois signalées d’où la nécessité de doubler de vigilances pour faire face à ces actes terroristes et ignobles des AS. Pour cela, il a demandé la mise en place d’une unité mobile des troupes dans le secteur 5 et en particulier dans la capitale de Jowhar et de ses environs pour empêcher que les Shabaabs aient du temps pour poser les IEDs. Il a ensuite proposé de réajuster les positions militaires autour de la capitale étant donné qu’elle est actuellement la probable cible d’attaques des AS. Prenant la parole, le Commandant du Secteur 5 et en même temps Commandant du Contingent burundais le Général de Brigade Vénuste Nduwayo a lui aussi apprécié la bonne collaboration entre les somaliens et les troupes burundaises de l’Amisom œuvrant dans le Secteur5. Concernant les inquiétudes formulées par cette autorité politique de l’Etat de HirShabelle, le Commandant Secteur a ordonné la mise en place d’une équipe technique conjointe pour étudier en profondeur une stratégie solide et adéquate pour éradiquer à jamais les actes terroristes des AS dans le secteur. Concernant ce point, le chargé des opérations du Contingent burundais le Colonel Anicet Barusasiyeko a brossé les stratégies de défense déjà engagées entre autres le renforcement de la sécurité aéroportuaire de Jowhar Air Field et souvent les défis auxquels ils font face y compris le problème lié au mauvais état des voix de communications. Concernant les activités CIMIC, le colonel Ildéphonse Hakizimana a parlé des projets à impact rapide pour le développement du bien-être de la population de HirShabelle. Ce projet pourra être exécuté en collaboration avec les organisations humanitaires mais il déplore que ces dernières sont très peu qui travaillent dans l’Etat de HirShabelle alors qu’elles sont concentrées à Mogadisho. Pour cela, le chef CIMIC a demandé à cette autorité de HirShabelle de plaider auprès des organisations humanitaires de venir travailler dans l’Etat de HirShabelle étant donné que la situation sécuritaire est plus ou moins stable dans cette région. Le Lt-Colonel Juvénal Ndihokubwayo adjoint du G7 a quant à lui présenté un projet de mise en place d’un centre de formation des SNA à Jowhar Air Field, une idée qui a été accueillie à bras ouvert par les autorités civiles et militaires de HirShabelle. Vous saurez qu’à cette assise étaient présents les autorités civiles ,militaires et policières de l’Etat de HirShabelle qui vont mettre en applications les décisions prises.

Capt. Nkengurutse, M.

|© Burundi-forum 2013-2017- Tous droits réservés|