Burundi-Forum
| Accueil

"Au #Burundi, le sport égaie des communautés rurales qui ont longtemps vécu dans la torpeur de la colonisation, puis de la dictature"

Membre du CNARED clairement en froid avec Benjamin Mkapa, le Sahwanya Frodebu vient pourtant de décider de répondre aux prochaines sessions convoquées par le facilitateur tanzanien.

La décision vient d’être prise au terme d’une large consultation de différents organes nationaux du parti, dont le Comité Exécutif et le Conseil de régulation (équivalent de l’Assemblée des sages du parti).

L’engagement du Sahwanya Frodebu de participer aux prochains rendez-vous fixés par Mkapa risque de faire éclater au grand jour les divergences au sein du CNARED quant à la suite du dialogue facilité par l’ex-président tanzanien.

En effet, dans son dernier communiqué tenu après reunion du Directoire à Bruxelles en début de semaine, la coalition avait demandé à l’EAC de trouver un nouveau Facilitateur pour remplacer Mkapa : “Le CNARED ne répondra plus aux activités organisées par Mkapa. En déclarant que Nkurunziza est légitime, il a balayé du revers de la main l’origine de la crise au Burundi.”

En renouvelant sa confiance à Mkapa, le Sahwanya Frodebu qui se base sur une perspective réaliste, risque d’entraîner dans son sillage d’autres formations et acteurs politiques du CNARED, dont il est la première force politique. Le retour au Burundi de l’ancien président burundais Sylvestre Ntibantunganya, membre des sages du Sahwanya Frodebu, ne serait pas étranger à cette décision.

Selon plusieurs analystes, cette décision du Sahwanya Frodebu découle aussi des rivalités officieuses entre le leadership actuel du CNARED, incarné par le Dr Jean Minani, frondeur du parti, et la direction du Sahwanya, incarnée par Frédéric Bamvuginyumvira et Léonce Ngendakumana.

On se rappellera d’ailleurs que Bamvuginyumvira avait décidé de quitter le Directoire du CNARED en mars 2016, sans autre commentaire.

by Irakoze Emmanuel

|© Burundi-forum 2013-2017- Tous droits réservés|