16 visiteurs en ce moment

L’intérêt national
A méditer, pour tous.
 
COMESA-EAC>Table ronde sur la culture de la démocratie et (...)
| Accueil

source : ppbdi.com, 19 / 01 / 2015

Le bon déroulement des élections crédibilise les institutions démocratiquement élues

Pour le deuxième jour de la Table ronde qui a été organisé par le COMESA-EAC en collaboration avec le ministère à la présidence chargé des Affaires de la Communauté de l’Afrique de l’Est du 15 au 16 janvier 2015, les travaux se sont poursuivis dans les groupes où tout le monde a analysé l’impact du bon déroulement des élections et, en cas contraire, les risques qui pourraient survenir au cas où les élections ne seraient pas libres et transparentes.

Après deux jours de discussions sur ce qu’on pourrait faire pour stabiliser la région de l’Afrique centrale, orientale et australe, plusieurs idées ont tracé la piste qui est très bien précise pour assurer le bon déroulement des élections, et le bénéfice que la population pourrait en tirer. En effet, quelques questions ont été adressées aux participants concernant le caractère comportemental qu’il faut adopter avant, pendant et après la période électorale. Pour ce qui est en rapport avec les préparatifs des élections, les participants ont suggéré que la Commission électorale nationale indépendante devrait travailler dans le strict respect de la constitution et de la loi régissant le code électoral. En plus, pour assurer la bonne préparation des élections, les participants ont soutenu qu’il faudrait faire comprendre la part de chacun dans la consolidation de la paix avant d’entrer en pleine période électorale. En outre, au cours de cette table ronde, on a relevé quelques défis qui pourraient perturber le bon déroulement des élections. Certains ont soulevé des inquiétudes que, du fait de certains chefs de l’Etat qui violent la constitution pour se faire élire pour un troisième mandat, cela pourrait entrainer la menace de la sécurité du pays, et des violences parmi la population. D’autres n’ont constaté que l’insuffisance des moyens logistiques et financiers pendant la période de la campagne électorale, tandis que l’intolérance politique et l’insuffisance de la culture démocratique sont des facteurs pouvant gangrener le bon déroulement des élections. Se faisant, ils sont unanimement convaincus que les bons résultats issus du bon déroulement des élections ont un impact appréciable. Pour eux, les bons résultats renforcent la consolidation de la démocratie et la confiance dans les institutions démocratiquement élues. Il est en définitive noté que là où les élections se déroulent dans la transparence totale et dans un climat apaisé, les conséquences sont notables notamment le développement durable et la croissance économique.
Appolinaire Nimubona

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

COMESA-EAC>Table ronde sur la culture de la démocratie et les élections apaisées
mis en ligne par Sékidende
le: 19 janvier 2015 à 11h58min
- Dans la rubrique: InternationalEast African Community

Envoyer un message

Autres articles publiés par Sékidende
|twitter||© Burundi-forum 2013-2017- Tous droits réservés|Nous suivre sur facebook