33 visiteurs en ce moment

L’intérêt national
A méditer, pour tous.
 
BEIJING, 11 janvier (Xinhua) — Du 6 au 11 janvier, le (...)
| Accueil

Le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi
BEIJING, 11 janvier (Xinhua) — Du 6 au 11 janvier, le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, effectue sa première visite diplomatique de l’année 2014 en Afrique. Il a visité l’Ethiopie, Djibouti, le Ghana et complétera samedi sa tournée au Sénégal.

L’Afrique est, depuis 1991, le lieu des visites outre-mer des ministres chinois des Affaires étrangères. Dans le cadre des perspectives d’avenir pour l’année 2014, M. Wang a annoncé récemment que le gouvernement chinois élargira la coopération sino-africaine dans tous les domaines, prendra des mesures afin d’aider l’Afrique et promouvra les coopérations économiques et commerciales. De plus, cela ne fait pas de doute que l’actuelle visite de M. Wang donne un nouvel élan aux relations sino-africaines.

UN PARTENAIRE ECONOMIQUE IMPORTANT

Au cours de sa visite en Afrique, le ministre chinois des Affaires étrangères a constaté que le développement était la principale mission de l’Afrique et de la Chine. Récemment, le gouvernement chinois s’est engagé à entrer dans une nouvelle ère de réforme et d’ouverture. Le pays, a annoncé M. Wang, souhaite trouver une voie de développement et de prospérité avec l’Afrique.

La Chine est le partenaire commercial le plus important de l’Afrique. Le volume du commerce sino-africain en 2012 a atteint 198,5 milliards de dollars américains. Les deux parties réalisent actuellement une coopération gagnant-gagnant.

D’une part, l’Afrique est pour la Chine la deuxième source d’importation de pétrole brut et la quatrième destination étrangère pour les investissements. En 2012, le nombre d’entreprises chinoises investissant en Afrique s’est élevé à plus de 2.000. Les pays africains constituent un appui incontournable du développement durable chinois.

D’autre part, les peuples africains profitent de la coopération sino-africaine. En achetant des produits chinois bon marché, le peuple africain peut jouir d’une meilleure qualité de vie. Les investissements chinois favorisent la stimulation du développement économique du continent africain. Les projets de construction d’entreprises chinoises aident à améliorer les infrastructures à travers le continent.

Pour renforcer les capacités d’innovation et d’exportation des pays africains, la Chine a créé des zones de coopération économique et commerciale dans les pays tels que la Zambie, la République de Maurice, le Nigeria, l’Egypte et l’Ethiopie. Depuis 2005, la Chine supprime graduellement les droits de douane sur les exportations des pays africains les moins développés.

UNE PUISSANCE POLITIQUE NON NEGLIGEABLE

L’Afrique joue toujours un rôle important dans les politiques étrangères chinoises.

Par le biais de l’établissement du Forum sur la coopération sino-africaine, la Chine et les pays africains renforcent leurs relations et leur coopération dans les domaines politique, économique, agricole, touristique, scientifique, etc.

La Chine soutient également les mesures de sécurité et la formation de l’armée permanente de l’Union africaine, tout en offrant une aide financière et un soutien logistique.

Au cours des vingt dernières années, la Chine a effectué une dizaine de missions de sécurité en Afrique. Actuellement, il y a plus de 1.800 soldats chinois en mission sur le sol africain.

Pour lutter contre la piraterie au large de l’Afrique, la Chine a envoyé, ces cinq dernières années, un total de 16 flottes composées de 42 navires de guerre dans le Golfe d’Aden et dans les eaux au large de la Somalie. Ces derniers ont escorté 5.465 navires et secouru 42 navires victimes de piraterie.

Sur la scène internationale, les Africains répondent favorablement à la politique de la Chine, qui défend une position de non-alignement et un principe de non-ingérence dans les affaires internes des pays. Grâce à leurs soutiens réciproques, la Chine et l’Afrique maintiennent une amitié éternelle.

- See more at : http://fr.africatime.com/rwanda/articles/chine-afrique-un-nouvel-elan-pour-les-relations-bilaterales#sthash.uZjJyw4f.dpuf

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

BEIJING, 11 janvier (Xinhua) — Du 6 au 11 janvier, le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, effectue sa première visite diplomatique de l’année 2014 en Afrique.
mis en ligne par Muco Hilaire
le: 14 janvier 2014 à 13h38min
- Dans la rubrique: InternationalAsie

Envoyer un message

Autres articles publiés par Muco Hilaire
|twitter||© Burundi-forum 2013-2017- Tous droits réservés|Nous suivre sur facebook