16 visiteurs en ce moment

L’intérêt national
A méditer, pour tous.
 
Kazakhgate : Armand De Decker démissionne du poste de (...)
| Accueil
Même dans ce pays la bonne gouvernance reste un défi majeur !

Mis sous pression depuis une longue période dans le scandale du Kazakhgate, Armand De Decker a annoncé sa démission du poste de bourgmestre d’Uccle. Il explique sa décision par sa volonté de "préserver la sérénité dans la gestion de la commune" et le "climat délétère" autour du dossier Kazakhgate.

Sa réaction par rapport au scandale du Kazakhgate

Armand De Decker réaffirme qu’il n’a "participé en rien" à l’élaboration de la loi qui a étendu la transaction pénale et qui aurait bénéficié au trio kazakh. "Je reste serein et totalement confiant dans les institutions et dans la justice de notre pays", ajoute-t-il.

"Je prends acte de la démission d’Armand De Decker. Sa décision était indispensable pour assurer une gestion sereine de la commune d’Uccle", a réagi via Twitter le président du parti, Olivier Chastel.

La pression avait brutalement monté ce samedi

Ce samedi, les alliés du MR au sein de la majorité communale (le cdH et DéFI), avaient réclamé sa démission. C’était une question d’éthique et de morale selon Olivier Maingain, président de DéFI (ex-FDF), qui posait un ultimatum au MR dans le RTLinfo 13H. "C’est au MR de prendre ses dispositions. Si le MR ne tire pas ses conséquences de l’affaire du Kazakhgate, nous en tant que parti associé à la majorité à Uccle, nous en tirerons les conséquences. Je laisse moins d’un mois au MR pour vider cette question et préserver l’honorabilité de la fonction de bourgmestre à Uccle. En tous les cas, nous ne poursuivrons pas une cohabitation avec un bourgmestre qui a un si lourd passif sur le plan éthique", avait-il déclaré avant la décision prise par le MR.

La demande d’Olivier Maingain avait surpris tout le monde à Uccle. Y compris les mandataires DéFI. Ni l’échevine de l’enseignement ni le chef de file du parti au conseil communal n’étaient au courant de l’ultimatum posé par leur chef. Les mandataires MR avanient dénoncé un manque de loyauté. "La moindre des choses", nous disait un échevin, "aurait été d’en avertir le partenaire de coalition. Aucun contact n’a eu lieu".

Après la sortie de DéFI, l’autre partenaire de la majorité, le cdH, avait réagi par voie de communiqué. "Le cdH estime que les dernières et insupportables déclarations de monsieur De Decker relèvent d’un profond déni", avait dit Benoît Lutgen, président du parti centriste.

Armand De Decker a démissionné samedi en tant que bourgmestre d’Uccle, a-t-il annoncé dans un communiqué.

RTL info

Kazakhgate : Armand De Decker démissionne du poste de bourgmestre d’Uccle
mis en ligne par Muco Hilaire
le: 17 juin 2017 à 16h37min
- Dans la rubrique: International

Envoyer un message

Autres articles publiés par Muco Hilaire
|twitter||© Burundi-forum 2013-2017- Tous droits réservés|Nous suivre sur facebook