20 visiteurs en ce moment

FiDH veut elle réédité l’exploit dramatique libyen au Burundi
cette vidéo pourrait en convaincre plus d’un au vu des agissements de cette organisation.
 
CNIDH : déclaration suite au rapport de la commission (...)
| Accueil
DROIT DE L’HOMME - GEOPOLITIQUE - GUERRE HUMANITAIRE
JPEG - 12.8 ko
Photo : RTNB

La commission nationale indépendante des droits de l’homme au Burundi (CNIDH) a sorti lundi 11septembre 2017,une déclaration suite au rapport A/HRC/36/54 du 04 septembre 2017 de la commission d’enquête sur le Burundi.
La CNIDH note que la commission d’enquête reconnait qu’elle n’a pas pu accéder au territoire burundais en vue d’effectuer des enquêtes de terrain ni approfondir ses enquêtes et couvrir l’ensemble des violations et atteintes alléguées

Le Président de la CNIDH Jean Baptiste Baribonekeza dit que les experts se sont contentés uniquement des déclarations de certains réfugiés burundais et des informations obtenues aux moyens de contacts menés à distance.
Il dit que la commission n’a pas mené des investigations auprès des burundais résidant dans le pays, des autorités, des institutions et organisations œuvrant actuellement au Burundi, ainsi que des sites et autres informations de terrain, afin d’avoir des informations bien documentées, recoupées, équilibrées et suffisamment convaincantes et fiables.

La CNIDH demande au gouvernement burundais de maintenir sa politique d’ouverture sur les questions des droits de l’homme tout en protégeant le peuple burundais contre le velléités d’atteinte à ses aspirations légitimes et de continuer à s’engager dans le dialogue sur toutes les questions de préoccupation de la population burundaise.

Au conseil des droits de l’homme, Jean Baptiste Baribonekeza lui demande de ne pas considérer le rapport de la commission comme un rapport final et concluant, mais plutôt comme une invitation au dialogue de son contenu.
A la CPI, Jean Baptiste Baribonekeza demande de clôturer l’examen préliminaire entamé depuis le 25 avril 2016 sur la situation au Burundi avec une décision permettant de laisser la justice burundaise l’opportunité de s’occuper de toutes les plaintes concernant les crimes pouvant avoir été commis au Burundi.

[ Source : http://www.rtnb.bi/fr/art.php?idapi=1/5/177 Politique : publié Lundi, le 11/09/2017 par NDARIBAZE Jean Marie ]

CNIDH : déclaration suite au rapport de la commission d’enquête sur le Burundi
mis en ligne par Pascal Nahimana
le: 11 septembre 2017 à 23h54min
- Dans la rubrique: Culture et sports

Envoyer un message

Autres articles publiés par Pascal Nahimana
|twitter||© Burundi-forum 2013-2017- Tous droits réservés|Nous suivre sur facebook