COMMUNIQUE DE PRESSE RELATIF A LA TENUE DE LA REUNION DU COMITE CENTRAL DU PARTI CNDD-FDD

  1. Le Comité Central du Parti CNDD-FDD s’est réuni à Ngozi du 09 au 10 Mars 2018, en vue d’analyser ensemble le pas déjà franchi dans la mise en œuvre du Programme Politique du Parti. Ils ont échangé sur les voies et moyens qui concourent à l’édification du Parti et du pays.
  1. Le Comité Central du Parti a arrêté des résolutions fermes visant notamment le renforcement des structures du Parti partant de la cellule de base du Parti, le suivi des performances et la discipline au sein de la masse militante et des cadres dirigeants, le renforcement de la bonne gouvernance et la décentralisation effective axée sur le principe moteur de l’idéologie du Parti qui fait du Peuple le centre de ses efforts de développement, «le développement intégral dont le peuple est le moteur et le bénéficiaire », et la consolidation de tous les projets visant à développer le peuple, tout en rappelant que le Parti est la pièce centrale du changement vers le développement intégral et durable.
  1. Entre autre progrès déjà enregistrés, le Comité Central s’est félicité d’une panoplie de mesures salutaires pour la population, notamment la réduction significative de la mortalité infantile, l’augmentation du taux de scolarité des enfants Burundais, le projet de villagisation qui a permis aux populations d’accéder aux services sociaux de base mais aussi la mesure d’autonomisation des communes pour mieux servir le peuple.

4. Les résolutions arrêtées par le Comité Central vont dans le sens de renforcer le bien-être de tous les citoyens sans exception aucune. Elles sont liées à la lutte contre la corruption et les malversations économiques, la lutte contre la paresse et autres comportements négatifs des fonctionnaires et des cadres de l’Etat. Les membres du comité central du Parti ont été appelés à prendre les devants pour mettre fin à ces mauvais comportements.

Au point de vue du développement communautaire, le Comité Central a apprécié positivement la création des coopératives comme pilier du développement des communautés locales. Les fonctionnaires et cadres ont été appelés à se joindre à la population dans les projets de développement communautaires de leurs origine ou de leur milieu de vie, en donnant main forte au sein des coopératives de la cellule de base dont ils sont membres. Le résultat de leurs efforts sera déterminant dans la promotion à différents postes de responsabilités au sommet de l’Etat.

  1. Les cadres issus du parti CNDD-FDD doivent servir de modèles dans tous ce qu’ils entreprennent, ils doivent suivre à la lettre les orientations et être le gardien de la chose publique. Celui qui contreviendra à ses obligations, non seulement il sera poursuivi mais aussi il sera chassé du Parti. Ces mesures doivent s’étendre aussi à tous les fonctionnaires qui ne servent pas convenablement le public et ne sauvegarde pas le patrimoine public. Tous les fonctionnaires sont appelés à soutenir le gouvernement dans ses efforts de veiller au bien-être de tous les citoyens.
  1. Dans cette optique, nous appelons la population à rester vigilante et dénoncer sans faux fuyant tous ceux qui ont un comportement tendancieux qui frustre le peuple, notamment ceux qui s’adonnent à la corruption et aux malversations économiques, ceux qui pratique l’injustice contre les citoyens, ceux qui cultive la haine entre les citoyens, la discrimination et stigmatisation de toute sorte afin qu’ils soient punis exemplairement dès la manifestation des premiers signes.

Les membres du Parti CNDD-FDD ont été appelés à vivre l’idéologie du Parti, se défaire des distractions diverses et faire preuve de bonne conduite, de bonnes mœurs en parole et en action.

  1. En vue de consolider la réconciliation nationale, il a été convenu de mettre un effort principal dans la redynamisation des clans dont la défiance a été la crispation de la haine ethnique. Les Bagumyabanga ont été recommandés de connaître et de faire respecter leurs clans dans le but de déraciner les clivages ethniques inoculés dans la société Burundaise par le colonisateur.
  1. Le Parti CNDD-FDD est une famille harmonieuse et équilibrée, et comme toute famille, la nôtre aussi se doit d’avoir un père de famille.

Les Bagumyabanga, après avoir passé en revue les immenses réalisations à l’actif de Son Excellence le Président de la République, la valeur de ses idées, de ses enseignements, conseils et actes, ont trouvé en lui un excellent leader charismatique, et se sont convenus de le hausser au titre de VISIONNAIRE du Parti CNDD-FDD. Le parti CNDD-FDD depuis ce jour marche sur ses idées.

  1. Le Comité Central du Parti a aussi marqué son accord au pacte pris par les Bagumyabanga le 18 août 2017, lequel pacte consiste à observer chaque jeudi comme un jour de prière, de se consacrer entièrement à l’Eternel et de jeun. Tous les Mugumyabanga sans exception sont priés de respecter cet engagement.

Aussi, il a été convenu d’édifier une place à Gitega remémorant cet engagement, cette place sera le lieu de cultes et de retraites.

Chaque année pendant trois jours, les Bagumyabanga se rassembleront sur ce lieu pour rendre grâce et prier en se référant à la date du 21 janvier, date à la quelle le Parti CNDD-FDD en 2002 a placé Dieu au premier plan.

  1. Les résolutions du Comité Central ont été données aux représentants du Parti dans les provinces afin de les transmettre à leur tour aux leaders à la base pour que chaque membre du Parti s’en imprègne, s’en inspire en toute circonstance.

Fait à Bujumbura, le 13 mars 2018

Evariste Ndayishimiye

Secrétaire Général

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com